Poème 'Obus couleur de lune – Exercice' de Guillaume APOLLINAIRE dans 'Calligrammes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Guillaume APOLLINAIRE > Obus couleur de lune – Exercice

Obus couleur de lune – Exercice

Guillaume APOLLINAIRE
Recueil : "Calligrammes"

Vers un village de l’arrière
S’en allaient quatre bombardiers
Ils étaient couverts de poussière
Depuis la tête jusqu’aux pieds

Ils regardaient la vaste plaine
En parlant entre eux du passé
Et ne se retournaient qu’à peine
Quand un obus avait toussé

Tous quatre de la classe seize
Parlaient d’antan non d’avenir
Ainsi se prolongeait l’ascèse
Qui les exerçait à mourir

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. D’or à un boeuf de gueules
    -------------------------------

    Les deux faces du boeuf disent une prière
    Qu’un vieux moine écrivit sur un petit papier ;
    L’animal est paisible, et bien droit sur ses pieds,
    Il sait bien qu’ici-bas, son corps n’est que poussière.

    Les visages du boeuf ont contemplé la plaine,
    Étendue de sinople à l’incertain passé ;
    Le boeuf pardonne à ceux qui ont pu l’offenser,
    Mais, de ce qu’ils ont fait, il s’en souvient à peine.

    De ses deux voix, il chante une chanson française ;
    Compère Guilleri ne se laisse mourir,
    La chanson dit l’antan, l’aujourd’hui, l’avenir,
    La pluie et le beau temps, le bonheur et l’ascèse.

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto