Poème 'Mon Appartement' de Eric25

Mon Appartement

Eric25

Mon appartement abrite mes pensées
Il veille sur le poète qui sommeille
Les meubles de bois sont gardiens de sa mémoire
Ils disent : N’oublie pas le Passé, le Temps
Nous sommes l’Histoire et ton Présent

Je suis le passant de cet appartement
Il existait avant moi, il sera après
Même les fenêtres me regardent
Au travers du soleil ou de la pluie
Le plafond est un ciel bienfaisant
Pour l’hôte gentil du logis aimé
Je regarde les parquets, les linos
Là où mes pieds marchent ou se reposent
Quelquefois je remercie mon sol, le cajole
Il retient mon existence et sait la choyer
Au moelleux des fauteuils et canapés
Avec mes bibliothèques, mes livres de chevet
L’existence m’est douce ou austère
Un halo de mystères entoure son poète
Charme ses heures et ses jours de découvertes livresques

Quand le poète redevient monsieur tout le monde
Au milieu de sa cuisine ou vers sa machine à laver
Lorsqu’il passe à table et simplement « casse la croute »
Il accomplit ce que tous font, le plus naturellement
Dans cet appartement qu’il s’est choisi pour longtemps
Lui, locataire et passant du logis qui l’héberge.

25 Mars 2019.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS