Poème 'Noël de vieil artiste' de Émile NELLIGAN dans 'Émile Nelligan et son œuvre - Tristia'

Noël de vieil artiste

Émile NELLIGAN
Recueil : "Émile Nelligan et son œuvre - Tristia"

La bise geint, la porte bat,
Un Ange emporte sa capture.
Noël, sur la pauvre toiture,
Comme un De Profundis, s’abat.

L’artiste est mort en plein combat,
Les yeux rivés à sa sculpture.
La bise geint, la porte bat,
Un Ange emporte sa capture.

Ô Paradis ! puisqu’il tomba,
Tu pris pitié de sa torture.
Qu’il dorme en bonne couverture,
Il eut si froid sur son grabat !

La bise geint, la porte bat…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Pierre Cauchon
    --------------------

    Évêque, ton coeur plus ne bat,
    Un démon vient, qui te capture,
    Et tu traverses la toiture,
    Sous un orage qui s’abat.

    Te souvient-il de ton combat,
    De la sainte sans sépulture,
    Du tribunal et du débat,
    De l'assemblée de forfaiture.?

    Or, le charpentier qui tomba
    Et qui subit d'autres tortures,.
    Te pardonna-t-il, ici-bas ?
    De Lucifer, sois la pâture.

Rédiger un commentaire

Émile NELLIGAN

Portait de Émile NELLIGAN

Émile Nelligan (24 décembre 1879 à Montréal – 18 novembre 1941 à Montréal) est un poète canadien (québécois). Disciple du symbolisme, il a été profondément influencé par Octave Crémazie, Louis Fréchette, Charles Baudelaire, Paul Verlaine, Arthur Rimbaud, Georges Rodenbach, Maurice Rollinat et Edgar Allan Poe. Parmi les... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS