Poème 'Est-elle almée ?' de Arthur RIMBAUD dans 'Derniers vers'

Est-elle almée ?

Arthur RIMBAUD
Recueil : "Derniers vers"

Est-elle almée ?… aux premières heures bleues
Se détruira-t-elle comme les fleurs feues…
Devant la splendide étendue où l’on sente
Souffler la ville énormément florissante !

C’est trop beau ! c’est trop beau ! mais c’est nécessaire
- Pour la Pêcheuse et la chanson du Corsaire,
Et aussi puisque les derniers masques crurent
Encore aux fêtes de nuit sur la mer pure !

Poème préféré des membres

ecnaida a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. J'ai cette vieille lettre écrite au stylo bleu
    Où « le rêve d'un rêve » est évoqué par jeu ;
    Parfois, je sens en moi sa magie agissante
    Qui du rêve a fixé les images glissantes.

    C'est beau de la relire, et c'est bien nécessaire ;
    Et je mets à profit les jours d'anniversaire
    Pour graver tous ces mots, comme sur un air pur,
    Comme sur l'air du soir, quand il devient obscur.

Rédiger un commentaire

Arthur RIMBAUD

Portait de Arthur RIMBAUD

Arthur Rimbaud (Jean Nicolas Arthur Rimbaud) est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville, dans les Ardennes, et mort le 10 novembre 1891 à l’hôpital de la Conception à Marseille. Lycéen brillant et poète précoce, Arthur Rimbaud excelle dans les compositions latines, parmi lesquelles on trouve ses plus... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto