Poème 'Promesse' de Vide

Promesse

Vide

Là Sélène songeait au vent,
Une tendre Accolade.
Chacun pleurait ses veux,
Espoir tendre et banal.

Fuis Zéphyr,
Et reviens chaleureux,
Retrouver l’averse passée au xyste,
Osons le dire sans E-
Xegèse, Solis.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS