Poème 'Lépreux' de Vide

Lépreux

Vide

Aux pieds du lépreux
Les passants passent
Les passants passent et pensent
Et pensent à autre chose
Ils pensent à leur panse
Et le lépreux a faim
Ils pensent à leur faim et le lépreux se panse
Midi sonne
Les passants passant se pressent
Et le lépreux aussi
Ils se pressent pour leur panse
Le lépreux presse sa panse
Et sa panse le pousse
Alors il pousse les passants
Et les passants ont peur
Ils poussent des hurlements
Poussent des cris
Pousse toi de là
Pousse toi
Pousse toi
Tu pues
Putain
Pousse
Poussin
Pousse
Poule
Poulet
Poulet rôti
Poulet rôti à la cendre
Poulet rôti à la cendre et pommes parées de byzance sur pétales de pissenlits par la racine
Poulets poussant les passants
Poulets pressant un lépreux
Poulets emportant un lépreux
Poulets portant un lépreux
Midi et quart
Les passants passent
Les poulets passent
Poulets attablés
Passants à table
Tous se délassent
La place délaissée
La place est vide

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS