Poème 'Saisons' de Louise de VILMORIN dans 'Solitude, ô mon éléphant'

Saisons

Louise de VILMORIN
Recueil : "Solitude, ô mon éléphant"

Le temps a dissipé la blonde silhouette
De mes châteaux de sable aux créneaux sans danger.
De ces châteaux d’enfant j’étais la girouette
Quand je ne savais pas que le temps peut changer.

Mais s’il peut te changer, me changer et me prendre
Ma jeunesse d’hier et notre heure aujourd’hui,
Il n’empêchera pas les saisons de nous rendre
L’iris et l’anémone et le mille-pertuis,

La jonquille au printemps, l’automne en chrysanthème,
La rose de toujours, la tubéreuse blême,
La sauge en plein été, l’ellébore en hiver,

L’étoile clématite en la nuit qui se sauve,
La glycine de mai dont les larmes sont mauves
Et ce qui se défeuille et ce qui reste vert.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Splendeur des châteaux
    ------------------------

    Château de gueules, lourd comme un massif squelette !
    Vos murs sont, néanmoins, finement ouvragés.
    Vos voisins de sinople, au mépris du danger,
    Se tiennent contre vous, à portée d'arbalète.

    En inframonde existe une grotte secrète
    Où le château d'azur est peuplé d'étrangers
    Qui ont pris pour seigneur un baron dérangé :
    Pleines de fantaisie sont les lois qu'il décrète,

    Sur le cas où, dans l'ombre, un robinet se sauve ;
    Sur la jurispridence issue du cahier mauve ;
    Sur ce qui se défeuille et ce qui reste vert ;

    Sur l'inauguration des nouveaux chrysanthèmes ;
    Sur le radieux soleil et sur la lune blême ;
    Et, le plus important, comment boire en hiver.

Rédiger un commentaire

Louise de VILMORIN

Portait de Louise de VILMORIN

Louise Levêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est une écrivaine française née le 4 avril 1902 à Verrières-le-Buisson (Essonne) où elle est morte le 26 décembre 1969. Née dans le château familial d’une célèbre famille de botanistes et grainetiers, elle se fiance en 1923 à Antoine de Saint-Exupéry mais épouse... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS