Poème 'Une sotte colombe' de leutcha

Une sotte colombe

leutcha

Dans l’immense réserve de Dja
une futaie
et à la cime perché d’un iroko
un gypaète
au pied du colosse aux bras verts
une colombe
soudain elle ouvre sa petite gueule
et se met à crier
- sois maudit méchant prince
mur à l’âme cynique
un banquet est le monde
de richesses inépuisables
à la table de tes appétits
les fleuves et les mers
coulent sur terre
pour l’unique plaisir
de ton estomac d’éléphant
ô fils des ventres toujours en fête
bétoire ouvert en toute saison
qui amasse
amasse
pour les seuls délices
de tes belles soirées sur terre
amasse
ton ventre bien nourri
demain va pourrir…
une fureur difficile à menotter
agite le cœur du vautour des agneaux
il hurle
- Tais-toi petite effrontée
mais la colombe
poussée par un zèle venimeux
continue de crier
- sois maudit méchant prince
une avalanche de mots
déchirant les nerfs
écorchent la dignité du rapace
et peu habitué à ronger son frein
il déploie l’éventail de ses ailes
plonge
attrape la petite princesse de paix
et s’enfonce dans son vaste domaine

Ngaoundéré 07 février 2008

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

leutcha

Image de leutcha

Nom : LEUTCHA

Prénom : Michel

Naissance : 01/10/1959

Présentation : J'ai la poésie dans l'âme et elle est la grande passion de ma vie. J'aime lire les textes poétiques, surtout ceux qui élèvent l'âme et la transportent dans les nuées ! J'ai publié en 2009...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS