Poème 'Vile potabis' de Charles-Marie LECONTE DE LISLE dans 'Poèmes antiques'

Vile potabis

Charles-Marie LECONTE DE LISLE
Recueil : "Poèmes antiques"

(Études latines, VI)

En mes coupes d’un prix modique
Veux-tu tenter mon humble vin ?
Je l’ai scellé dans l’urne Attique
Au sortir du pressoir Sabin.
Il est un peu rude et moderne ;
Cécube, Calès ni Falerne
Ne mûrissent dans mon cellier ;
Mais les Muses me sont amies,
Et les Muses font oublier
Ta vigne dorée, ô Formies !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Ton vin est, comme tu l'indiques,
    Humble, et non prétentieux et vain ;
    Mais je le trouve sympathique
    À boire au sortir de mon bain.
    J'en reprendrai sous les lanternes
    De ton jardin près des poternes,
    Tenant des propos familiers
    Sous la lune presque endormie.
    *
    C'est ce que veut un chevalier :
    Du bon vin, de belles amies.

Rédiger un commentaire

Charles-Marie LECONTE DE LISLE

Portait de Charles-Marie LECONTE DE LISLE

Charles Marie René Leconte de Lisle, né le 22 octobre 1818 à Saint-Paul dans l’Île Bourbon et mort le 17 juillet 1894 à Voisins, était un poète français. Leconte de Lisle passa son enfance à l’île Bourbon et en Bretagne. En 1845, il se fixa à Paris. Après quelques velléités lors des événements de 1848, il renonça... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto