Poème 'Banlieue heureuse' de PhulanKile

Banlieue heureuse

PhulanKile

Là où je suis né
là où j’ai vu poussé mon acné
C’était toujours juste à coté
juste à coté de toi, de tes tours, mon gars
juste à coté de toi, de ton haras, bourgeois
mais jamais là où je voulais
toujours à coté à jamais
A coté des cités
A coté des pavés dorés
ma jeunesse entière y est passée
elle a vu, elle a cru
mais jamais elle a fait
ce que les poteaux faisaient
au lieu de dealer, je saccageais
des écoles, des rues, des lycées, j’ai tapé
mais jamais j’ai topé, ce que les potes prenaient
exta et datura, GHB ou LSD
mais j’aurais tant aimé,
j’étais aussi drogué
tant de conneries que je voulais
d’autres écarts je réalisais
malgré vous, malgré moi, je m’en foutais
je voulais juste mourir pour voir souffrir
ceux que j’aimais, pour qui je comptais
pour voir vos pleurs fleurir
sur mon cercueil bien laid

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS