Poème 'Les hékuras' de PhulanKile

Les hékuras

PhulanKile

Je viens à vous malins Yanomamis
Je viens à vous comme vient une catin
Délaissant sa civilisation pour son bien
Délaissant par sa co-gestion son nid

Au Panthéon occidental frelaté
JE a décidé de replacé
Au profit des vivants, la cohérence équilibrée
D’un monde où sait vivre l’Humanité

Monde ni bon ni juste
Monde d’une tradition de la rouste
végétale et sociale, culturelle
dominé par l’Homme réel

Ciel et terre superposés
« C’est la tradition héritée! »
« C’est le mythe encensé! »
Nature et culture co-errées

Du Christ ou jusqu’à Allah
Que ce soit Confucius, Descartes ou Bouddha
Ou bien même ces multiples hékuras
L’Homme reste maître de son « la »

Cependant il n’explique tout
et réfère sa vie sans le sou
Aux croyances héritées d’anciens fous
l’asservissant de son joug

Yanomamis, expliquez pour moi
La cohérence de ce monde, de votre loi
Je ne peux expliquer par la parole
Ce que signifie vos hékuras

Vie dure et rapide trépas
Vaut mieux que l’esclavage conscient
d’une vie indifférente suintant
l’ennui quotidien d’en être las.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS