Poème 'Ce qui semble perir se change seulement…' de Jean-Baptiste CHASSIGNET dans 'Mespris de la vie et consolation contre la mort'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jean-Baptiste CHASSIGNET > Ce qui semble perir se change seulement…

Ce qui semble perir se change seulement…

Jean-Baptiste CHASSIGNET
Recueil : "Mespris de la vie et consolation contre la mort"

Ce qui semble perir se change seulement
L’Esté est il passé ? l’an suivant le rameine
Voit on noircir la nuit ? la lumiere prochaine
Redore incontinant l’azur du firmament :

Le rayonnant Soleil d’un pareil mouvement
Par l’escharpe du ciel tous les jours se promeine
Et suivant du Seigneur l’Ordonnance certaine
Tout remonte à son tour, & tombe incessament :

Mesme la froide mort qui si fort nous estonne
Ne ravit point la vie, ains seulement nous donne
Tant soit peu de respit pour le tems avenir.

Doncques ne craignons plus de faire ce voyage,
Celuy la doit sortir d’un asseuré visage
Qui s’en va en espoir de soudain revenir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Jean-Baptiste CHASSIGNET

Portait de Jean-Baptiste CHASSIGNET

Jean-Baptiste Chassignet (1571-1635) est un poète baroque français. Né à Clairac en Agenais, alors terre d’Empire, Jean-Baptiste CHASSIGNET est le fils d’un médecin. Il reçoit une formation humaniste, étudie le droit à l’université de Dole où il obtient son doctorat, ce qui le mène à une carrière d’avocat... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto