Poème 'Cette lumière peut-elle…' de Rainer Maria RILKE dans 'Vergers'

Cette lumière peut-elle…

Rainer Maria RILKE
Recueil : "Vergers"

Cette lumière peut-elle
tout un monde nous rendre ?
Est-ce plutôt la nouvelle
ombre, tremblante et tendre,
qui nous rattache à lui ?
Elle qui tant nous ressemble
et qui tourne et tremble
autour d’un étrange appui.
Ombres des feuilles frêles,
sur le chemin et le pré,
geste soudain familier
qui nous adopte et nous mêle
à la trop neuve clarté.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Chevalier de sable
    ------------------------

    Dans la lumière, il va, subtil,
    Mais ne sait où il doit se rendre ;
    Ce chevalier, que cherche-t-il,
    Serait-ce une bergère tendre ?

    En avançant droit devant lui,
    Il franchit un vieux pont qui tremble ;
    Sa lance, qui lui sert d'appui,
    Est bien légère, à ce qu'il semble.

    Courage, doux chevalier frêle,
    Suis ton chemin, le long des champs,
    Ne crains ni la pluie, ni la grêle,
    Le but se découvre en marchant.

  2. ''Elle, qui tant nous rassemble . . ''

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS