Poème 'Chemins qui ne mènent nulle part…' de Rainer Maria RILKE dans 'Quatrains Valaisans'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Rainer Maria RILKE > Chemins qui ne mènent nulle part…

Chemins qui ne mènent nulle part…

Rainer Maria RILKE
Recueil : "Quatrains Valaisans"

Chemins qui ne mènent nulle part
entre deux prés,
que l’on dirait avec art
de leur but détournés,

chemins qui souvent n’ont
devant eux rien d’autre en face
que le pur espace
et la saison.

Poème préféré des membres

ATOS, VVAL et Nanouchkafab44 ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Mouais, pour un germanophone ce n'est pas trop mal. Continuez, Rainer !
    ·
    Essayons d'imaginer ce que Paul-Jean Toulet aurait tiré des mêmes rimes et idées :
    ·
    Chemins ne menant nulle part...
    · · S'en vont entre deux prés :
    Ils sont de leur but détournés,
    · · Dirait-on, avec art...
    ·
    Chemins qui rien devant eux n’ont
    · · (Rien qui leur fasse face)
    Souvent, à part le pur espace
    · · Et la juste saison.

  2. C'est pas à pas que le chemin se découvre.

  3. Je l'ajoute à "mes poèmes favoris".

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS