Poème 'Chaque matin' de PhulanKile

Chaque matin

PhulanKile

Chaque matin comme Mithridate son poison
je m’inocule, la sève d’un Minotaure polisson
Chaque matin pour aller contre cette vision
je me dois de m’agiter comme un con

fléchissant, satisfait, de ces jets épais
je me retrouve las, d’une vie sans éclats
fumant La cigarette de L’après… Et pourquoi pas ?
est ce que je fais exprès de tuer des futurs moi ?

Est-ce ma gerbe de la Vie…
est ce pour l’intensité de mon cri,
que chaque matin pousse ma sève de chien
est ce pour éviter d’être si bien,
de me voir beau enfin.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS