Poème 'Comment dire ce petit rien' de PhulanKile

Accueil > Les membres > Page de poésie de PhulanKile > Comment dire ce petit rien

Comment dire ce petit rien

PhulanKile

Comment dire ce petit rien
qui ne fait que ronger son frein
au travailleur comme au chômeur
ce petit rien de sinistres peurs.

Le travail est un labeur,
l’aisance est sans cœur.
L’oisif se vit comme un flâneur
mais sombre -sa vie en pleurs.

Chômeur heureux
a perdu l’instinct belliqueux.
Travailleur épuisé
a perdu son ardente dignité.

Il faut savoir s’organiser
difficile et sinistre nécessité
pour vaincre même l’armée
venue réduire ceux qu’elle pense s’être insurgés.

8 messidor 213

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS