Poème 'Commo tu' de PhulanKile

Commo tu

PhulanKile

il fait froid, l’hiver est la torpeur
aride d’espérance, timide.
Pourquoi je déconne – je le sais d’ailleurs,
et pas de concepts vides
ni de géographies climatiques tendues
je suis creux, je reçois
sans donner l’attendu,
le correct mais le crier
d’humanité que je me crois
devoir, lamentablement lancer.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS