Poème 'Culture con-temporaine' de PhulanKile

Accueil > Les membres > Page de poésie de PhulanKile > Culture con-temporaine

Culture con-temporaine

PhulanKile

Où est donc Baudelaire
où est donc Rimbaud
du Bellay n’a plus de flair
ni Villon son broc

Où est donc passer la rage de Ponge
Où est donc mort Artaud
Pasolini, les vers le ronge
Et pleure la douce utopie d’Hugo
Le passé est mort
le présent passe vite aussi
sur la futilité de nos vies
le futur, part de JE en touchant tout les bords

Mes pères, mes frères sont morts
car nous ne connaissons les prochains pleurs
de ceux qui allierons force et beauté reconnue comme Or
par ceux qui croient la paix comme seul et possible heurt

Tous ceux qui sont morts
vivent malgré nous dans leur or
celui qu’ils croyaient applicable encore
Lorsqu’ils mourraient pour l’Idée de leur bord

être nihiliste car de l’Histoire
rien ne se retiendra ailleurs
que dans le pouvoir des loirs
sur ceux qui oublient ou ont peur.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS