Poème 'Dame des courants' de Louise de VILMORIN dans 'Fiançailles pour rire'

Dame des courants

Louise de VILMORIN
Recueil : "Fiançailles pour rire"

Peu m’importent vos noms Dame des courants
Seules vos mains comptent
Vos sourires au bord de vos mains
Sont les oiseaux sans lendemains
Que le vent emporte
Fiancés à la dérive
Qui frappez aux portes des rives
Vos écharpes sont d’herbes et de petits papiers.

1939

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Royal clébard
    ----------------

    Beau petit chien courant,
    Le roi te fera comte ;
    Tu lui diras des contes,
    Ou bien des trucs marrants.

    Tu auras un manteau
    Pour courir sur la rive
    Ou pour chasser la grive
    (C'est en se levant tôt).

    Petit chien plein d'espoir,
    Protège le royaume
    Contre tous les fantômes
    Qui hantent les couloirs.

Rédiger un commentaire

Louise de VILMORIN

Portait de Louise de VILMORIN

Louise Levêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est une écrivaine française née le 4 avril 1902 à Verrières-le-Buisson (Essonne) où elle est morte le 26 décembre 1969. Née dans le château familial d’une célèbre famille de botanistes et grainetiers, elle se fiance en 1923 à Antoine de Saint-Exupéry mais épouse... [Lire la suite]

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS