Poème 'Eurydice' de Hamid54

Eurydice

Hamid54

Tout comme l’humble Orphée en perdant Eurydice
Exhorté par Éros, je partis chez Hadès.
Ce fut l’heure où l’amour se livre au sacrifice,
Armé de ma lyre et vaillance d’Héraclès.

Descendis aux enfers, tel l’Aède de Thrace,
Qu’aux Cerbères hideux, j’entonnais mes chansons.
Ma harpe à neuf cordes, envoûtait toute en grâce,
Et aux Euménides, tous séduits par mes sons.

À ma lyre, j’ai dit : « qu’Eurydice t’entende ! »,
Quand bien même ne pus la voir ni lui parler.
Au monde des Furies, c’est le coût de l’amende.

Avant le Styx, pressant, me mis à spéculer,
« Au cœur épris ne peut lui nuire, la légende… »
Mais la mort ne rend pas, ni n’offre à consoler.
________________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS