Poème 'Au gré de la nuit' de Hamid54

Au gré de la nuit

Hamid54

Moi qui sais qu’aux stances, quelquefois je m’adonne,
Je me mets à traiter avec un peu d’enclin.
S’entremêlent, mes mots, parfois le cœur tâtonne,
Quand l’emphase manque et le désir en déclin.

Mais, de fil en aiguille, ainsi, la main s’ordonne,
À mettre noir sur blanc partant d’un fifrelin,
La Muse prend le relais, la voici qui fredonne
Quelques mots au hasard jetés sur le tremplin.

Les quatrains accomplis mais je m’en désespère,
A distinguer le bout pour sceller un tercet,
Ce n’est guère coulant…mais j’ai déjà repère.

Enfin, le rythme est là, dans l’ultime couplet,
Où le ton prend aspect, néanmoins,… je l’espère ;
Des vers alexandrins, je m’arrange un sonnet.
__________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS