Poème 'Le vagabond' de Hamid54

Le vagabond

Hamid54

Il chemine de longues pistes ;
Souvent à pied et en haillons.
Il aborde les ombres tristes,
Loin des logis et pavillons.

Sous le feu du soleil qui brûle,
Ou l’averse mouillant l’habit.
N’ayant ni montre ni pendule ;
Le temps n’est point son alibi.

Quand il approche une fenêtre,
Il entend rire sous les toits.
On perçoit le « vilain être »,
On l’invective à haute voix.

Il reprend aussitôt sa route,
Pour trouver un simple banc.
Ombre de la nuit et du doute,
Il n’est qu’un esprit vagabond.
__________
Images et Sensations – COPYRIGHT© -
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS