Poème 'Fantaisie brune' de Armand SILVESTRE dans 'Le Pays Des Roses'

Fantaisie brune

Armand SILVESTRE
Recueil : "Le Pays Des Roses"

Comme le vol d’une hirondelle,
Sur un ciel d’aube aux blancs rideaux,
Double, en passant, une ombre d’aile,
Se dessinent tes noirs bandeaux.

Leur ombre jumelle se joue
Sur le ciel de ton front qui luit,
Et, jusqu’aux roses de tes joues
De sa corolle étend la nuit.

Avant que l’hiver n’effarouche
L’oiseau fidèle, si tu veux,
Je poserai longtemps ma bouche
Au sombre azur de tes cheveux !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. J'irai suivre plusieurs pistes
    Tout au long des boulevards,
    Tant celle des bouquinistes
    Que des vieux clients du bar.

    Des poèmes dans mon coeur
    Sur quel sujet, peu importe :
    Sur un long hiver sans fleurs,
    Ou sur la bise à ma porte.

    Calmes seront mes pensées ;
    Je ne suivrai nul mentor
    Sinon la voix insensée
    D'un humour vif et retors.

    Ah ! foin des choses subtiles,
    Foin des discours amoureux
    Et place aux plaisirs faciles :
    Sinon, comment être heureux ?

Rédiger un commentaire

Armand SILVESTRE

Portait de Armand SILVESTRE

Armand Silvestre, ou Paul-Armand Silvestre, est un écrivain français, romancier, poète, conteur, librettiste et critique d’art, né le 18 avril 1837 à Paris, mort le 19 février 1901 à Toulouse. Armand Silvestre naît le 18 avril 1837 à Paris. Fils d’un magistrat parisien, il est d’abord destiné à la... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS