Poème 'Offrande' de Armand SILVESTRE dans 'Le Pays Des Roses'

Offrande

Armand SILVESTRE
Recueil : "Le Pays Des Roses"

A vous s’en vont mes vers tremblants
S’abattre devant vos pieds blancs
Comme des colombes blessées ;
Vous êtes ce qu’ils ont chanté,
L’espoir, la grâce, la beauté,
Toutes mes chimères passées

Tous mes rêves me sont rendus ;
L’ange des paradis perdus
A leur seuil sous vos traits demeure :
O doux ange au front éclatant,
Ouvrez-m’en la porte un instant
Que je vous aime et que j’en meure !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Tant de mots, écrits en tremblant,
    Ont pu souiller ce papier blanc !
    Ils venaient d'une âme blessée
    Ou d'une amourette passée.

    Ce qui ne sera point rendu,
    La substance des jours perdus,
    Par ces mots subsiste et demeure :
    Que poésie jamais ne meure !

Trackbacks
  1. Noirciprose | Pays de poésie

Rédiger un commentaire

Armand SILVESTRE

Portait de Armand SILVESTRE

Armand Silvestre, ou Paul-Armand Silvestre, est un écrivain français, romancier, poète, conteur, librettiste et critique d’art, né le 18 avril 1837 à Paris, mort le 19 février 1901 à Toulouse. Armand Silvestre naît le 18 avril 1837 à Paris. Fils d’un magistrat parisien, il est d’abord destiné à la... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS