Poème 'Ils sont trop…' de Jacques PREVEL dans 'Poèmes pour toute mémoire'

Ils sont trop…

Jacques PREVEL
Recueil : "Poèmes pour toute mémoire"

Ils sont trop. je ne comprends pas ce qu’ils disent
Leurs visages me font peur et je suis perdu d’avance
Ils parlent, ils s’agitent, je ne les comprends pas
Et je suis comme un coupable car je sais qu’ils me
jugeront
Je ne peux rien dire pour ma défense
Je suis prisonnier de quelque chose en moi que je
n’ai pas voulu

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS