Poème 'Les êtres ne sont pas à la mesure du temps' de Jacques PREVEL dans 'Poèmes mortels'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jacques PREVEL > Les êtres ne sont pas à la mesure du temps

Les êtres ne sont pas à la mesure du temps

Jacques PREVEL
Recueil : "Poèmes mortels"

Les êtres ne sont pas à la mesure du temps
Du temps qui n’a pas de mesure.
Arcs-boutés, tordus, visages grimaçants
Et soutenant l’échafaudage des jours inexistants
Ils retiennent un passé qui n’a pas de présent
Ils construisent un présent qui n’a pas de durée
Et confondus sans espoir de lumière
Ils touchent apeurés leur visage inutile:
Dérisoires tâtonnement bornés à leur présence
Vitreux regards arrêtés des contours
-La joie sans le silence et le mal sans la vie-
Clameur sur des espaces limités à des pierres
Obscur amour qui rouille les visages
Etreinte qui résume un Mal que je connais.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS