Poème 'J’ai été lâche' de Jacques PREVEL dans 'Poèmes pour toute mémoire'

J’ai été lâche

Jacques PREVEL
Recueil : "Poèmes pour toute mémoire"

J’ai été lâche et j’ai mesuré la vie
Comme un Démon j’ai mesuré la douleur
Et maintenant que je suis vaincu
Et que tout cela me semble inutile
Je suis comme un avare dans la nuit
Avec ces pauvres choses leurs larmes et leur
désespoir
La pluie tombe et je suis presque sans remords
Et pourtant demain je serai seul encore en face
de moi
Seul dans l’implacable moment
Seul et désespéré d’avoir triché avec leurs larmes
Et le temps me rendra ces larmes
Le temps me rendra goutte à goutte toutes ces
larmes
Toutes leurs plaintes et je n’aurai plus jamais
confiance
Car j’ai triché
Pour toute mémoire j’ai triché

Poème préféré des membres

pablonaudet et guillaumePrevel ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS