Poème 'J’ai trop d’honneur d’être amoureux…' de Théophile de VIAU dans 'Œuvres poétiques - Première partie'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Théophile de VIAU > J’ai trop d’honneur d’être amoureux…

J’ai trop d’honneur d’être amoureux…

Théophile de VIAU
Recueil : "Œuvres poétiques - Première partie"

J’ai trop d’honneur d’être amoureux,
Et vois bien que les plus heureux
Ont droit de me porter envie:
Mais quoi que menace le sort,
Je puis bien défier la mort
Puisque vous possédez ma vie.

Les plus dévotieux mortels,
Rendant leur service aux autels
Qu’on dresse aux déités suprêmes,
Ne font brûler que de l’encens;
Et pour vous adorer je sens
Que je me suis brûlé moi-même.

Les rois ont de divers honneurs,
Leurs esclaves sont des seigneurs,
Les éléments sont leur partage,
Toute la terre est leur maison:
Moi je n’ai rien qu’une prison,
Mais je l’estime davantage.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Théophile de VIAU

Portait de Théophile de VIAU

Théophile de Viau, né entre mars et mai 1590 à Clairac et mort le 25 septembre 1626 à Paris, est un poète et dramaturge français. Poète le plus lu au XVIIe siècle, il sera oublié suite aux critiques des Classiques, avant d’être redécouvert par Théophile Gautier. Depuis le XXe siècle, Théophile de Viau est défini... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto