Poème 'Joie crie un poème' de PhulanKile

Joie crie un poème

PhulanKile

Un poème où respire la joie de vivre
sans pleurs -sauf d’espoir- sans être ivre
mais bel et bien libre existe-t-il?
Mieux, pourrais-je l’écrire sans avoir à souffrir
dans l’épanouissant d’un stylo, par la puissance d’un rire
subtil.
Encore faut-il le créer, depuis la nuit où
il me fut donné de le rêver, de l’espérer
en gémissant, fou, rien ne l’illustrant
hors du bouillon de mon sang.
Joie, Joie, il ne suffit pas de te crier
t’écrire comme un pis-aller, mais bien de
te décrire, de te rêver, pour te faire
ressentir, pour te faire aimer
par les autres hommes, de la réalité désespérée.
Mais en lui je dois te maîtriser, t’épanouir, te divulguer.
Dans mes rêves je te regarde et tu me darde,
de cette volonté qui tarde à te gémir
comme les bardes, à te vomir,
à apprécier tes hardes.
Joie, douceur du sentiment, espérance d’un poème
enfin m’épanouissant, face blême,
sous la menace de ton joug puissant.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS