Poème 'L’île' de Louise de VILMORIN dans 'L'Alphabet des aveux'

L’île

Louise de VILMORIN
Recueil : "L'Alphabet des aveux"

L’île a des lis
Et des lilas
Pour les délices il y a des lits là.
Pas de soucis,
Cent liserons
Viens tes soucis vite s’enliseront.
Un cycle amène
Cycle centaure,
Sous les lilas où j’oublie tes cent torts,
Un cyclamen
Des centaurées
Et des pensées pour le temps dépensé.
L’île à délices
A des lilas,
Avec des lis j’ai porté ton lit là.

1954

Poème préféré des membres

Loic a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Roi du point du « i »
    --------------------------

    Une île inexistante,
    Un grand roi d'or la hante ;
    Vers ce domaine rond,
    Les vents nous mèneront.

    Ce magique royaume
    Est peuplé de fantômes
    Qui savent des récits
    Et des fables, aussi.

    Dans cette île fictive,
    Aucune vie active :
    Juste un vieux palmier vert
    Récitant du Prévert.

Rédiger un commentaire

Louise de VILMORIN

Portait de Louise de VILMORIN

Louise Levêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est une écrivaine française née le 4 avril 1902 à Verrières-le-Buisson (Essonne) où elle est morte le 26 décembre 1969. Née dans le château familial d’une célèbre famille de botanistes et grainetiers, elle se fiance en 1923 à Antoine de Saint-Exupéry mais épouse... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS