Poème 'L’œil et l’oeillet' de Louise de VILMORIN dans 'L'Alphabet des aveux'

L’œil et l’oeillet

Louise de VILMORIN
Recueil : "L'Alphabet des aveux"

L’œillet grenat et l’oeillet mauve
Dans la chambre des jours heureux
De leur parfum font une alcôve
Pour mon amour dont l’œil est bleu.

L’œillet grenat et l’oeillet rose
À l’heure où le baiser se prend
Parfument la main que je pose
Sur mon amour dont l’œil est grand.

Si de mon amour l’œil est triste
L’œillet mauve et l’œillet grenat
En leur parfum qui tant insiste

Raniment l’heure qui sonna
Et le geste qui vient se rendre
À mon amour dont l’œil est tendre.

1954

Poème préféré des membres

ATOS, FAB et Djonibigoude ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Trois cahiers.
    ----------------------------

    Un cahier rose, un cahier mauve :
    Quelques disciples, dans ces deux
    Recueils aux signets de cuir fauve,
    Tracent leur texte, au stylo bleu.

    Un cahier mauve, un cahier rose :
    Chaque disciple à son tour prend
    Des notes, qui ainsi reposent,
    Sur des sujets petits et grands.

    Le Maître est lui-même archiviste,
    Il met sur son cahier grenat
    Des aphorismes d'humoriste,

    Même si, certains jours, il n'a
    Guère le temps de s'y répandre :
    Il trace ses mots, sans s'étendre.

Rédiger un commentaire

Louise de VILMORIN

Portait de Louise de VILMORIN

Louise Levêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est une écrivaine française née le 4 avril 1902 à Verrières-le-Buisson (Essonne) où elle est morte le 26 décembre 1969. Née dans le château familial d’une célèbre famille de botanistes et grainetiers, elle se fiance en 1923 à Antoine de Saint-Exupéry mais épouse... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS