Poème 'La vieille' de PhulanKile

La vieille

PhulanKile

La vieille tousse depuis le creux de l’hiver
les beaux jours venant, elle, encore lézard hier
se dénude ouvertement, joyeux bouquet
de pétales fanés, la vieille s’est ouverte comme le muguet
sous le coup de couteau d’un déconnecté.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS