Poème 'L’abeille' de Rosemonde GÉRARD ROSTAND dans 'Les Pipeaux'

L’abeille

Rosemonde GÉRARD ROSTAND
Recueil : "Les Pipeaux"

Le savant gribouri, qu’on nomme « secrétaire »,
Sait écrire son nom sur la vigne du mur ;
La fourmi fait courir des couloirs sous la terre ;
Le papillon construit des chemins dans l’azur ;
L’immense capricorne, au bord d’une prairie,
Semble conduire un char vers un but irréel…
Mais, puisant dans les fleurs de quoi nourrir la vie,
C’est l’abeille qui fait le miel.

Le calosome vert a des corsets d’infante ;
Le notonecte obscur peut nager sur le dos ;
La phyllie est pareille à la feuille naissante ;
La libellule valse en passant les ruisseaux ;
Le carabe est en or, la chenille en peluche ;
La sauterelle va s’asseoir au bord du ciel…
Mais, puisant dans les fleurs de quoi nourrir la ruche,
C’est l’abeille qui fait le miel.

On voit jusqu’à dix fois sauter le corymbite ;
En sautant le criquet nous jette un éclair bleu ;
La mante sait prier comme une carmélite ;
La coccinelle rouge est la fille de Dieu ;
Le ver luisant, dans l’herbe, est une étoile brève ;
L’étoile est, dans l’azur, un lampyre éternel…
Mais, puisant dans les fleurs de quoi nourrir le rêve,
C’est l’abeille qui fait le miel !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Marchant jusqu'au palais qui a sept ouvertures,
    J'ai demandé au roi de placer des gardiens,
    Auprès de chaque porte, et qu'ils regardent bien
    Ce qui entre et qui sort, en fait de créatures.

    Voici donc ces bestiaux, tous, selon leur nature :
    L'éléphant, le dragon, le loup, les acariens,
    Le coq, le paon, le porc et quelques amphibiens,
    Tels sont les animaux qui par là s'aventurent.

    Puis, le paon et le coq, on les métamorphose
    En aigles des sommets ; le loup, en autre chose
    Qui mieux sache écouter la voix de la raison.

    Le porc et l'éléphant, sous leur forme nouvelle,
    Deviendront vos chevaux. Mettez-leur une selle,
    Et vous chevaucherez vers les quatre horizons.

Rédiger un commentaire

Rosemonde GÉRARD ROSTAND

Portait de Rosemonde GÉRARD ROSTAND

Louise-Rose-Étiennette Gérard, dite Rosemonde Gérard, poétesse française, est née le 5 avril 1866 à Paris où elle est morte le 5 juillet 1953.
Elle est la petite-fille du comte Étienne Maurice Gérard, héros de Wagram. Son parrain est le poète Leconte de Lisle et son tuteur Alexandre Dumas. Dodette était son surnom... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto