Poème 'L’Adieu' de Guillaume APOLLINAIRE dans 'Alcools'

L’Adieu

Guillaume APOLLINAIRE
Recueil : "Alcools"

J’ai cueilli ce brin de bruyère
L’automne est morte souviens-t’en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t’attends

Poème préféré des membres

baudelaire, Lelys, angi et ecnaida ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. dans ce poème, Apollinaire chante son amour perdu; il s'agit de Annie Playden, la femme dont il est tombé amoureux en 1901, mais elle va le quitter en 1913 en partant en Amérique.donc Apollinaire dit adieu à cet amour rompu.
    un poème régulier, composé d'une seule strophe , des vers octosyllabique, et une rime suffisante , embrassée.

  2. Ce poème est aussi une réponse à travers le temps au poème de Victor Hugo "Demain dès l'aube":
    " et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
    Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.."

  3. Puis les larmes se sont lassées
    Comme l'amour au ciel s'élève
    Nos âmes à ce point enlacées
    N'ont rien senti ou pas assez
    Cachées le temps d'1 mauvais rêve

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto