Poème 'Le pont Mirabeau' de Guillaume APOLLINAIRE dans 'Alcools'

Le pont Mirabeau

Guillaume APOLLINAIRE
Recueil : "Alcools"

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine.

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l’onde si lasse

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

L’amour s’en va comme cette eau courante
L’amour s’en va
Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Poème préféré des membres

gerarddebrennel, baudelaire, EricChaudre, Lelys, IVA, fxcrestou, pablonaudet et MilleCheck ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Encore un tres beau classique de la litterature francaise!

  2. Variante de Delphine (étudiante shanghaïenne) :

    Sur le pont Wu-Ning-Lu défilent les voitures
    or j'y demeure
    Faut-il que je tienne
    à enregistrer la murale qui trompe
    ***
    De figures en figures les vrais et faux
    s'y mêlent, interfaçables
    l'oeil confus
    l'esprit qui s'émerveille
    ***
    Sous le pont Wu-Ning-Lu coule la Su-Zhou-He
    l'eau si terne
    tandis qu'aux rives se dresse
    attendant la vente les tours brunes
    ***
    La nuit tombée s'allume la façade
    le bus s'en va je contemple

    http://salutdelphine.blogspot.fr/2009/02/pont-wuninglu-et-peinture-murale-au.html

  3. Ce poème lu par son auteur, Serge Reggiani, Michael Lonsdale et Jean Vilar ? C'est ici :
    http://www.florilege.free.fr/juke-box/montrer.php?item=pont-mirabeau

Rédiger un commentaire

© 2014 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto