Poème 'Lampe du soir, ma calme confidente…' de Rainer Maria RILKE dans 'Vergers'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Rainer Maria RILKE > Lampe du soir, ma calme confidente…

Lampe du soir, ma calme confidente…

Rainer Maria RILKE
Recueil : "Vergers"

Lampe du soir, ma calme confidente,
mon coeur n’est point par toi dévoilé ;
(on s’y perdrait peut-être ;) mais sa pente
du côté sud est doucement éclairée.

C’est encore toi, ô lampe d’étudiant,
qui veux que le liseur de temps en temps
s’arrête, étonné, et se dérange
sur son bouquin, te regardant.

(Et ta simplicité supprime un Ange.)

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Ciel de minuit
    ---------------

    Ciel de minuit à la lune hésitante,
    M'apportes-tu un vrai dévoilement ?
    Je n'en ai besoin nullement,
    Cette vie est presque évidente.

    Je vais, tranquille, éternel étudiant,
    Avec parfois des mots qui se mélangent ;
    D'autres mots viennent des anges,
    Des vocables irradiants.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS