Poème 'Le sommeil' de Rosemonde GÉRARD ROSTAND dans 'Les Pipeaux'

Le sommeil

Rosemonde GÉRARD ROSTAND
Recueil : "Les Pipeaux"

Tout s’endort à son tour : le nuage et la branche,
La fleur, à l’instant même où respire le fruit,
La semaine, aussitôt que sonne le dimanche,
L’été, pendant l’hiver, le jour, pendant la nuit.

Le soleil, sur un lac, et l’oiseau, sur un arbre,
Le grand tigre doré, sur le sable trompeur,
L’ombre, dans un cyprès, la blancheur, dans un marbre,
Tout s’endort à son tour : le rêve et le rêveur.

L’avenir, dans un mot, le passé, dans un livre
Et, dans le jeune corps qui continue à vivre,
L’âme, vieille déjà, peut parfois s’endormir…

Puis elle se réveille ! … et, d’un sursaut de flamme,
Elle voit ce qu’a fait le pauvre corps sans âme…
Et, du cri qu’elle pousse, on peut très bien mourir !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Vieux phénix
    -----------------

    Une dernière fois, tu rêves sur ta branche.
    Le jardin est paisible, où mûrissent les fruits,
    La ville est endormie au matin, c'est dimanche
    Et le jour est ici moins bruyant que la nuit.

    Une dernière fois, tu rêve sur ton arbre
    Vers lequel ne viendra nul renard, nul trompeur ;
    Le jardin est orné d'un Apollon de marbre
    Qui semble t'admirer de ses beaux yeux rêveurs.

    Ce temps est revenu : tu as lu tous les livres,
    Il n'est plus temps de rire, il n'est plus temps de vivre :
    Un phénix mûr se doit de savoir s'endormir.

    C'est, une fois de plus, le temps des belles flammes
    Qui dansent dans le vent comme danserait l'âme...
    (Si l'on pouvait danser au moment de mourir).

Rédiger un commentaire

Rosemonde GÉRARD ROSTAND

Portait de Rosemonde GÉRARD ROSTAND

Louise-Rose-Étiennette Gérard, dite Rosemonde Gérard, poétesse française, est née le 5 avril 1866 à Paris où elle est morte le 5 juillet 1953.
Elle est la petite-fille du comte Étienne Maurice Gérard, héros de Wagram. Son parrain est le poète Leconte de Lisle et son tuteur Alexandre Dumas. Dodette était son surnom... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto