Poème 'Arlequin' de ATOS

Arlequin

ATOS

Une main d’or posée sur sa joue,le masque s’anime sur le divan du jour.
Arlequin contemple et n’attend rien.
La toile se déroule sur un jardin d’enfant. La ligne est souple à la table du temps.
Une fleur s’adonne à son velours,la bouche est close mais l’oeil songe.C’est évident.
Arlequin est à la tour, à la reine, au fou, et au cavalier blanc.
Carême touchant à la fibre du temps.
La fleur transporte un mur océan.
Entre la main et le gant s’échappe l’élégance du mouvement.
Le cadre espace juste son instant.

Arlequin - Pablo Picasso - 1901

Arlequin - Pablo Picasso - 1901

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS