Poème 'L’esprit conquérant souhaitait' de Anna de NOAILLES dans 'Poème de l'amour'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Anna de NOAILLES > L’esprit conquérant souhaitait

L’esprit conquérant souhaitait

Anna de NOAILLES
Recueil : "Poème de l'amour"

L’esprit conquérant souhaitait
Une foule, et non un visage,
Mais sa force qui s’ébattait
Connaît le dolent amarrage.

Une rose, au centre du jour,
S’enveloppe de l’atmosphère;
Flèche invisible de l’amour
Une brise vient la défaire,

Et sous ce vent soudain et bref
On voit choir ses brillants pétales…

— Je ne te fais pas un grief
De toutes ces choses fatales !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Un vieux rhapsode commentait
    Des auteurs anciens les ouvrages ;
    De vers il les agrémentait,
    Pour leur rendre un modeste hommage.

    Il les visitait chaque jour,
    Il baignait dans leur atmosphère ;
    Il leur témoignait son amour
    (Duquel ils n'avaient rien à faire).

    Dans tous ces couplets, longs ou brefs,
    Sa verve était sentimentale ;

    Et le lendemain, derechef,
    Il suivait cette voie fatale.

Rédiger un commentaire

Anna de NOAILLES

Portait de Anna de NOAILLES

La comtesse Anna-Élisabeth de Noailles, née princesse Bibesco Bassaraba de Brancovan, est une poétesse et romancière française, d’origine roumaine, née à Paris le 15 novembre 1876 et morte à Paris le 30 avril 1933. Née à Paris, descendante des familles de boyards Bibescu et Craioveşti de Roumanie, elle est la fille du... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto