Poème 'L’Hippopotame' de Théophile GAUTIER dans 'La Comédie de la Mort'

L’Hippopotame

Théophile GAUTIER
Recueil : "La Comédie de la Mort"

L’hippopotame au large ventre
Habite aux Jungles de Java,
Où grondent, au fond de chaque antre,
Plus de monstres qu’on n’en rêva.

Le boa se déroule et siffle,
Le tigre fait son hurlement,
Le buffle en colère renifle ;
Lui, dort ou pait tranquillement.

Il ne craint ni kriss ni zagaies,
Il regarde l’homme sans fuir,
Et rit des balles des cipayes
Qui rebondissent sur son cuir.

Je suis comme l’hippopotame :
De ma conviction couvert,
Forte armure que rien n’entame,
Je vais sans peur par le désert.

Poème préféré des membres

spleennetwork, guillaumePrevel, Oyuna et celestine ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Théophile Gautier pourrait faire mieux

  2. Bien d'accord. Voici le remake qu'en fit Paul Jean Gaultier. Ne sais s'il est bien meilleur :
    ·
    L’hippopotame au large ventre
    · · Vit en jungle à Java,
    Où monstres, plus qu’on n'en rêva,
    · · Grondent dedans leurs antres.
    ·
    Le boa s'y déroule et siffle,
    · · Le tigre hurle au vent
    Quand dort ou pait tranquillement
    · · Le buffle qui renifle.
    ·
    Point ne craint ni kriss ni zagaies :
    · · Il voit l’homme sans fuir
    Quand rebondissent sur son cuir
    · · Les balles des cipayes.
    ·
    Je suis tel cet hippopotame :
    · · Et sans peur vais couvert
    De certitude en le désert :
    · · Mon armure on n’entame.

  3. Pourqoi fair un 'remake'? L'original est plein des images symolique, C'est assez comme ca.

  4. des remakes, des makes
    et des fourmis de dix-huit mecs :
    et pourquoi pas ?

Rédiger un commentaire

Théophile GAUTIER

Portait de Théophile GAUTIER

Pierre Jules Théophile Gautier est un poète, romancier, peintre et critique d’art français, né à Tarbes le 30 août 1811 et mort à Neuilly-sur-Seine le 23 octobre 1872 à 61 ans. Né à Tarbes le 30 août 1811, le tout jeune Théophile garde longtemps « le souvenir des montagnes bleues ». Il a trois ans lorsque sa famille... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto