Poème 'Mélodie païenne' de Charles GUÉRIN dans 'Joies grises'

Mélodie païenne

Charles GUÉRIN
Recueil : "Joies grises"

Venez ce soir, m’amie, à la vesprée ;
Pendant qu’au bourg on danse la bourrée,
Vous passerez par la porte du clos,
Et je vous attendrai sous les bouleaux,
Près de la source au soleil empourprée.

Dans la forêt de muguets diaprée,
Par nos pas surprise fuira l’Orée,
Et nos voix feront vibrer les échos.
Venez ce soir,

Et je vous dirai, ô mie adorée,
Mon amour à vos lèvres murmurée,
Eclose en baisers sur vos yeux mi-clos ;

Et dans votre gorge aux clairs et blancs flots
Si vous voulez que ma main égarée…
Venez ce soir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Charles GUÉRIN

Portait de Charles GUÉRIN

Charles Guérin, né le 29 décembre 1873 à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), où il est mort, le 17 mars 1907 est un poète français. Il appartient à une grande dynastie d’industriels lorrains, propriétaire de la célèbre Faïencerie de Lunéville-Saint-Clément, connue aussi sous le nom Keller et Guérin. Au sein de sa... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto