Poème 'Poignardé par le choc' de Jacques PREVEL dans 'De colère et de haine'

Poignardé par le choc

Jacques PREVEL
Recueil : "De colère et de haine"

Poignardé par le choc en retour des forces
Menacé par la mort menacé par la dérision
Je n’avancerai pas sans vertige
Et je pressens que n’ayant tenu compte
Ni de la douleur ni du souvenir lucide
Il ne me restera qu’un immense empire
Mais peu de force pour conquérir ce royaume

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS