Poème 'Pour une jalousie enragée dans un roman' de François Tristan L'HERMITE dans 'Les vers héroïques'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de François Tristan L'HERMITE > Pour une jalousie enragée dans un roman

Pour une jalousie enragée dans un roman

François Tristan L'HERMITE
Recueil : "Les vers héroïques"

Destins, faites-moi voir une ville allumée,
Toute pleine d’horreur, de carnage et de bruit,
Où l’inhumanité d’une orgueilleuse armée
Triomphe insolemment d’un empire détruit.

Faites-moi voir encore une flotte abîmée
Par le plus fâcheux temps que l’orage ait produit,
Où de cent mille voix, dans la plus noire nuit,
La clémence du Ciel soit en vain réclamée.

Ouvrez-moi les enfers ; montrez-moi tout de rang
Cent ravages de flammes et cent fleuves de sang,
Et pour me contenter lancez partout la foudre.

Faites-moi voir partout l’image du trépas,
Mettez la mer en feu, mettez la terre en poudre,
Et tout cela, Destins, ne me suffira pas.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

François Tristan L'HERMITE

Portait de François Tristan L'HERMITE

François L’Hermite, sieur du Soliers, dit Tristan L’Hermite, né à Janaillat (Creuse) au château de Soliers, dans la Marche, 1601 et mort à Paris le 7 septembre 1655, est un poète et dramaturge français. Auteur dramatique fort applaudi en son temps, et dont la première pièce, la fameuse tragédie de Mariane... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto