Poème 'L’extase d’un baiser' de François Tristan L'HERMITE dans 'Les vers héroïques'

L’extase d’un baiser

François Tristan L'HERMITE
Recueil : "Les vers héroïques"

Au point que j’expirais, tu m’as rendu le jour
Baiser, dont jusqu’au coeur le sentiment me touche,
Enfant délicieux de la plus belle bouche
Qui jamais prononça les Oracles d’Amour.

Mais tout mon sang s’altère, une brûlante fièvre
Me ravit la couleur et m’ôte la raison ;
Cieux ! j’ai pris à la fois sur cette belle lèvre
D’un céleste Nectar et d’un mortel poison.

Ah ! mon Ame s’envole en ce transport de joie !
Ce gage de salut, dans la tombe m’envoie ;
C’est fait ! je n’en puis plus, Élise je me meurs.

Ce baiser est un sceau par qui ma vie est close :
Et comme on peut trouver un serpent sous des fleurs,
J’ai rencontré ma mort sur un bouton de rose.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Quoi de plus beau sous le jour
    Qu'un sentiment qui nous touche,
    Ou que, bouche contre bouche,
    Un charmant baiser d'amour.
    *
    Est-il plus brûlante fièvre
    Que l'oubli de la raison
    Quand la lèvre prend la lèvre ?
    Est-il un plus fort poison ?
    *
    Est-il plus immense joie
    Que celle qui nous envoie
    Au ciel où l'âme se meurt ?
    *
    Prince dont la vie est close
    (Et le corps, dessous les fleurs)
    Ne peut oublier la rose.

  2. Sonnet libertin.

Rédiger un commentaire

François Tristan L'HERMITE

Portait de François Tristan L'HERMITE

François L’Hermite, sieur du Soliers, dit Tristan L’Hermite, né à Janaillat (Creuse) au château de Soliers, dans la Marche, 1601 et mort à Paris le 7 septembre 1655, est un poète et dramaturge français. Auteur dramatique fort applaudi en son temps, et dont la première pièce, la fameuse tragédie de Mariane... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto