Poème 'Souvenirs, souvenirs' de PhulanKile

Souvenirs, souvenirs

PhulanKile

Où se sont égarés nos mémoires,
lâches lambeaux asservis
vitriolés par le Général Histoire,
de couards libéraux, l’effigie.

Où sont tombés les communeux
ont-ils criés,
Ont-ils négociés,
leurs vies ? Cet affront heureux

Qui ont les vengés,
ces pauvres miséreux
qu’à la République l’ON a retranché
comme fils de lépreux

Et pourtant de ces preux, tout se dresse et respire,
dans leurs rues, les barricades,
dans leurs cours, les fusillades,
dans nos cœurs valeureux, hurlent leurs funestes souvenirs.

23 juin 2005

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS