Poème 'Tendre souffre douleur' de julien06

Accueil > Les membres > Page de poésie de julien06 > Tendre souffre douleur

Tendre souffre douleur

julien06

Elle s’est effacée d’une vie lourde à porter,
Entre la honte et la rage les coups l’ont isolée.
Tous ces cris de détresse que nul n’a entendu,
Il lui a dit « Pardon, je ne le ferai plus. »

Elle a perdu sa joie, sa personnalité,
Son sourire angélique, son éclat de beauté.
Couvrir les ecchymoses d’une peine indélébile
Laissées par l’ignoble, le monstre insensible.

Dans sa prison maudite le piège s’est refermé,
Personne ne l’attend à part la bête infâme,
L’orage s’est abattu sur son corps déchiré
La rendant invisible dans l’indécent vacarme.

Les sévices, les tortures sont le pain quotidien
De la femme fébrile à la peau de chagrin,
Calvaire indescriptible, humiliation sans fin,
Son homme son bourreau, son homme son assassin.

Si douce si naïve elle a cru au bonheur.
Noire l’atmosphère, tendre épouse,souffre douleur.
Le visage boursouflé, tombée dans la cuisine,
Le râle du départ et la fin de la ruine.

Son âme s’est envolée de cette chaire ravagée.
Martyre, dans l’indifférence exécrable.
Pauvre petit bout de femme la mort t’a libérée,
Loin des yeux loin du cœur, nous sommes tous responsables.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS