Poème 'Toi aussi parle' de Paul CELAN dans 'La Rose de personne'

Toi aussi parle

Paul CELAN
Recueil : "La Rose de personne"

Toi aussi parle
parle comme le dernier
dit ton message

Parle -
Mais ne sépare pas le oui du non
Donne aussi le sens à ton message :
donne lui l’ombre.

Donne-lui assez d’ombre,
donne-lui en tant,
que tu en sais autour de toi partagée
entre minuit et midi et minuit.

Regarde alentour,
vois, comment ce qui t’entoure devient vivant -
Par la mort ! Vivant !
Celui dit vrai, qui parle d’ombre.
Mais voici que s’étiole l’endroit ou tu es ;

Maintenant où aller, à découvert d’ombre, où aller ?
Monte. vers le haut en tâtonnant.
Plus grêle tu deviens, plus méconnaissable, plus fin !
Plus fin : un fil,
où l’étoile veut descendre :
pour nager en bas, tout en bas,
là où elle se voit luire : dans la houle
des mots errants.

Poème préféré des membres

ATOS a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. La personne qui a traduit ce texte est elle aussi un poète. Pourquoi ne faites-vous pas figurer son nom (que j'ignore)? Ce sont ses mots que vous lisez! Et cela apporterait une valeur informative supplémentaire à votre très beau site.

    Cordialement,

    Olivier Mannoni

  2. Très juste !

    Dans le cas de la poésie en tous cas, le traducteur peut être considéré comme co-auteur du texte. Dans la mesure où la beauté d'un poème réside plus dans le style, les effets "sonores", les ambiguités - que dans le "message" proprement dit. (Cela dépend bien sûr du texte : certains sont plus immédiats que d'autres à rendre dans une langue étrangère...)

  3. (Selfportrait, anglais par Liliana Negoi, français par votre serviteur)

    i’m just a bunch of words in sweet disguise,
    Je suis ces quelques mots en savoureux costume,

    i live inside the scent of incense burning,
    Je vis dans le parfum des combustions d’encens.

    i travel on the wings of dreams that rise
    Sur les ailes d’un songe on me voit, me glissant

    inside that tender second of your yearning
    Au coeur de ton désir tendre comme une plume.

    to feel the taste of passion on your tongue…
    Sur ta langue je bois la passion qui s’allume,

    i’m partly from this world of flesh and feeling
    J’appartiens à moitié à ce monde pensant

    and partly from the one of songs unsung
    Et pour l’autre moitié, aux chants évanescents

    that wrap your heart within a silent healing…
    Qui entourent ton coeur de bienfaisante brume.

    i am not worth the beauty of your love
    Ne méritant ce coeur, je ne suis que plaisirs

    for i am just a mist of burning pleasures,
    Allumés par un ange aux ailes du désir,

    a flame lit by the angels high above
    Découvrant de la nuit les trésors incroyables.

    to guide you through the night’s unearthly treasures…
    Si tu crois de mon âme être le découvreur,

    so if you think my soul is what you’re reading,
    Sache que tu pourrais te trouver dans l’erreur,

    think twice – it’s just the shadow of its’ bleeding…
    Tu n’as que le reflet de son sang sur le sable.

  4. Superbe!

  5. Ce poème ne se trouve pas dans La Rose de Personne, mais dans De seuil en seuil.

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS