Poème 'Tremble aux feuilles qui brillent blanches dans les ténèbres…' de Paul CELAN dans 'Pavot et mémoire'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Paul CELAN > Tremble aux feuilles qui brillent blanches dans les ténèbres…

Tremble aux feuilles qui brillent blanches dans les ténèbres…

Paul CELAN
Recueil : "Pavot et mémoire"

Tremble aux feuilles qui brillent blanches dans les ténèbres.
Ma mère jamais n’eut les cheveux blancs.
L’Ukraine est verte comme les dents-de-lion.
Ma mère si blonde n’est pas rentrée.
Nuage de pluie, tu hésites là, aux puits ?
Ma mère si douce pleure pour tous.
Étoile ronde, tu enroules la traîne d’or.
Ma mère avait au coeur une blessure de plomb.
Porte de chêne, qui t’a soulevée hors des gonds ?
Ma mère si tendre ne peut pas venir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS