Poème 'Une rose seule, c’est toutes les roses…' de Rainer Maria RILKE dans 'Les roses'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Rainer Maria RILKE > Une rose seule, c’est toutes les roses…

Une rose seule, c’est toutes les roses…

Rainer Maria RILKE
Recueil : "Les roses"

Une rose seule, c’est toutes les roses
et celle-ci : l’irremplaçable,
le parfait, le souple vocable
encadré par le texte des choses.

Comment jamais dire sans elle
ce que furent nos espérances,
et les tendres intermittences
dans la partance continuelle.

Poème préféré des membres

Nanouchkafab44 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Pour observer un astre, il faut s'en tenir loin ;
    L'éclairer d'une lampe est d'ailleurs impossible.
    Pour ta méditation, c'est une bonne cible :
    Propice y est le jour, la nuit ne l'est pas moins.
    *
    Ici, d'un sens logique, il n'est aucun besoin.
    Ce que tu dois savoir est pleinement visible,
    Du moins pour qui regarde avec un coeur sensible,
    Qu'un trait anecdotique, aussi, n'égare point.
    *
    En restant concentré sur les causes premières,
    Tu finis par baigner dans leur blanche lumière.
    Dans chaque astre tu vois l'image de ton coeur ;
    *
    Ce qui est essentiel se discerne sans peine.
    Même si sa planète est petite et lointaine,
    Le prince a dans ses yeux le reflet de la fleur.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS