Poème 'À Mmes Élodie H***, Cordelia de B*** et Angéline C***' de Louis-Honoré FRÉCHETTE dans 'Les Oiseaux de neige'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Louis-Honoré FRÉCHETTE > À Mmes Élodie H***, Cordelia de B*** et Angéline C***

À Mmes Élodie H***, Cordelia de B*** et Angéline C***

Louis-Honoré FRÉCHETTE
Recueil : "Les Oiseaux de neige"

Au mois de mai, doux mois où fleurit la cerise,
Dans les bosquets tout blancs où l’on s’est attardé,
On hume les parfums vernals, et l’on se grise
Dans un flot virginal d’effluve débordé.

Le temps passe ; et, plus tard, on voit avec surprise,
Sur un rameau pliant, de soleil inondé,
Le fruit lourd et vermeil, que balance la brise,
Briller robuste et mûr sur l’arbre fécondé.

Cousines, bénissons le ciel ; la vie humaine
Est comme la nature : un bon ange ramène
Par un autre chemin le bonheur qui s’enfuit.

Tous les espoirs joyeux ici-bas ont leur place ;
Et Dieu, qui veut toujours le plus grand bien, remplace
L’arôme de la fleur par la saveur du fruit.

Mai 1907.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Louis-Honoré FRÉCHETTE

Portait de Louis-Honoré FRÉCHETTE

Louis-Honoré Fréchette (16 novembre 1839 – 31 mai 1908), poète, dramaturge, écrivain et homme politique, est né à St-Joseph-de-la-Pointe-Lévy (Lévis), Québec, Canada. Bien que son père, entrepreneur, soit analphabète, il étudie sous la tutelle des Frères des écoles chrétiennes. De 1854 à 1860, il fait ses études... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS